Fête du Canada: Une cérémonie marquante et touchante

Le 1er juillet dernier, lors d’une cérémonie citoyenne, le député fédéral Steven Blaney, accompagné du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de la Légion royale canadienne, section Alphonse-Desjardins, M. Serge Morin, a honoré 14 personnes du comté représentant le courage et la résilience démontrés par la population pendant la pandémie.

« Il était émouvant d’entendre M. Normand Leblond de Saint-Charles, survivant de la COVID-19, nous livrer son témoignage, le coma dans lequel il a dû être plongé durant plus de 20 jours, de même que la convalescence qui a été ardue par la suite. J’étais fier d’honorer ce survivant, qui a été qualifié de miraculé par le corps médical de l’Hôtel-Dieu de Lévis, de même que les autres personnes présentes qui ont chacun affronté la pandémie à leur façon, comme nous tous », a déclaré le député fédéral.

Les gens présents ont également respecté une minute de silence pour le drame des pensionnats autochtones. Le député fédéral a rappelé que Stephen Harper avait présenté des excuses officielles du Canada le 11 juin 2008. Les excuses avaient conduit à la mise sur pied de la commission Vérité et Réconciliation qui a parcouru le pays pendant 7 ans et qui a livré son rapport et ses 94 recommandations en juin 2015.

« Il était important de se recueillir un moment pour les gens que nous avons perdus, autant pour le drame des pensionnats autochtones que pour les victimes de la COVID-19. Il était également le temps de reconnaître les sacrifices des survivants et leur courage à travers cette épreuve et, comme l’a souligné le maire de Lévis, garder espoir même si la pandémie n’est pas encore tout à fait terminée », a conclu Steven Blaney.