Steven Blaney se porte à la défense de Desjardins et des coopératives financières

Steven Blaney se porte à la défense de Desjardins et des coopératives financières

 

Lévis (Québec), le 23 octobre 2017 — L’honorable Steven Blaney, député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, se porte à la défense de Desjardins et des coopérative financières

 

Le Bureau du surintendant des institutions financières a récemment publié une directive qui interdirait aux coopératives d’utiliser les mots « banque », « banquier » et « opérations bancaires ».

 

« Cette mesure draconienne est injustifiée compte tenu de la grande fiabilité des coopératives financières comme Desjardins », déclare Steven Blaney.

 

Alors que la mesure est momentanément suspendue, le député Blaney souhaite retirer cette épée de Damoclès qui plane au-dessus des coopératives financières. Il parraine ainsi le projet de loi privé de Dan Albas déposé aujourd’hui à la Chambre des communes aujourd’hui qui codifie la définition traditionnelle de ces termes répandus et permet aux coopératives financières de les utiliser pour décrire leurs pratiques commerciales.

 

« Je suis fier de parrainer le projet de loi de mon collègue Dan Albas qui vise à permettre à nos coopératives de continuer d’afficher leur services bancaires », a conclu Steven Blaney.

 

 

– 30 –