Le gouvernement Trudeau menace la sécurité nationale

 

Lévis (Québec), le 24 novembre – Steven Blaney, député de Bellechasse–Les-Etchemins–Lévis et ministre du cabinet fantôme de l’Opposition officielle responsable de l’Emploi et du développement social et Pierre Paul-Hus, député de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles et ministre du cabinet fantôme de l’Opposition officielle responsable de la Sécurité publique ont fait la déclaration suivante après avoir appris l’intention du gouvernement Trudeau de ne pas aller de l’avant avec l’acquisition d’un deuxième navire de ravitaillement provisoire :

 

« Par cette fin de non recevoir inconcevable, les libéraux mettent en péril la sécurité nationale en rendant la Marine royale canadienne vulnérable en haute mer.Il est inacceptable que le gouvernement Trudeau ne procède pas à l’acquisition immédiate d’un second navire intérimaire pour combler un manque de capacité criant.  Avec une telle décision, nos hommes et femmes en uniforme dépendraient de pays comme le Chili ou l’Espagne pour réapprovisionner notre Marine pendant une longue période.

 

« Après des rapports accablants, deux années de mauvaise gestion et des retards inutiles dans la construction de nouveaux navires de la Marine et de la Garde côtière, les libéraux perdent leur crédibilité pour la gestion de notre flotte fédérale.”

 

« Les conservateurs croient qu’il faut agir immédiatement pour donner aux Forces armées canadiennes l’équipement dont elles ont besoin pour faire leur travail et continue à réclamer des décisions urgentes pour assurer notre sécurité nationale.  Nous avons de sérieuses questions quant à la construction de navires de remplacement permanents pour nos navires de ravitaillement, et nous allons continuer à demander des comptes au gouvernement Trudeau à ce sujet. »

 

-30-