Contrats pour Davie: Steven Blaney interpelle également les Libéraux

À l’instar du maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier, et du vice-président de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, M. Pierre Drapeau, le député fédéral Steven Blaney interpelle le gouvernement libéral afin qu’il prévoit des contrats pour Davie dans le budget du 19 mars prochain pour assurer la survie du chantier naval qui a la plus grande capacité de production au pays.
« Si Justin Tudeau est si préoccupé par les emplois, tel qu’il le laisse croire depuis l’affaire SNC Lavalin, qu’il octroie des contrats au Chantier Davie qui, avant son arrivé au pouvoir en 2015, fournissait des emplois à 3 226 travailleurs partout au Canada. Aujourd’hui, ce nombre n’est que de 560. Sur le chantier, ce nombre est passé de 1435 à 209. De plus, il est honteux que Justin Trudeau prive la Marine et la Garde côtière de ses navires manquants et empêchent les contribuables de faire de bonnes affaires avec un chantier canadien performant. Les Libéraux doivent commander sur le champ le navire de ravitaillement OBELIX qui pourrait permettre d’accueillir 800 travailleurs », a déclaré Steven Blaney.
Soulignons également qu’au mois d’août, les Libéraux ont brisé leur promesse en accordant des contrats pour la conversion de trois brise-glaces au lieu de quatre, et ont écarté le plus important navire qui aurait permis de garder une majorité de travailleurs actifs.

« Il est inconcevable que le gouvernement libéral écarte le chantier Davie des opportunités de contrats actuels qui répondraient aux besoins de notre pays et qui permettraient d’assurer la survie du plus grand chantier canadien et de nombreux emplois», a conclu le député.