Steven Blaney, député

Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

Bill on Impaired Driving

February 26, 2016

Steven Blaney se réjouit de l’appui des associations de victimes au projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies
La conduite avec facultés affaiblies est la principale cause de décès ayant une origine criminelle au Canada.

Lévis, le 26 février 2016 – L’honorable Steven Blaney, député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, se réjouit de l’appui des associations de victimes à la suite du dépôt du projet de loi C-226 sur la conduite avec facultés affaiblies à la Chambre des communes afin de s’attaquer au fléau de l’alcool au volant.

En 2010, 744 Canadiens ont perdu la vie dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l’influence de l’alcool et 33% des collisions mortelles mettaient en cause un conducteur avec les facultés affaiblies par l’alcool.

Le projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies comporte une approche constructive pour s’attaquer à ce fléau :
• Durcissement des peines pour les récidivistes de l’alcool au volant;
• Désengorgement des tribunaux en éliminant les échappatoires et les délais juridiques et;
• Augmenter la perception pour les récidivistes endurcis de se faire arrêter par le dépistage systématique.

« En tant qu’ancien ministre de la Sécurité publique, j’ai côtoyé plusieurs victimes de la conduite avec facultés affaiblies et il est primordial que la législation soit renforcée pour réduire le nombre de tragédies humaines impliquant l’alcool au volant, » a déclaré Steven Blaney.

Le projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies est une mesure législative constructive pour s’attaquer au fléau de l’alcool au volant. «J’invite les parlementaires de toutes les formations politiques à prendre connaissance du projet de loi en vue de l’appuyer, » a conclu M. Blaney.

Citations

« Les mères contre l’alcool au volant accueille favorablement ce projet de loi, particulièrement la mise en place du dépistage systématique pour identifier les conducteurs aux facultés affaiblie. »
– Angeliki Souranis, présidente nationale de MADD Canada

« Enlever la vie d’une personne avec les facultés affaiblies équivaut à un homicide involontaire, ainsi les peines doivent suivre; tuer avec une arme ou avec des facultés affaiblies arrive malheureusement au même drame. Nos familles sont marquées d’une sentence à vie et il est grand temps que le système judiciaire ait les outils pour responsabiliser les récidivistes »
– Nancy Roy, directrice générale de l’Association des familles de personnes assassinées ou Disparues

« Comme les services de police ne cessent d’être confrontés au problème de la conduite dangereuse et avec facultés affaiblies et à la victimisation de personnes innocentes, l’Association canadienne des chefs de police soutient les lois qui rendent les conducteurs responsables de leurs mauvaises décisions mettant en danger la vie des autres usagers de la route. »
– Superintendant de la Police de Toronto Gord Jones, président du Comité sur la sécurité routière de l’ACCP

« Des milliers de familles ont perdu un être cher à ce crime entièrement évitable. Maintenant, les députés n’ont plus qu’à adopter ce projet de loi dans l’intérêt de la sécurité publique de tous les Canadiens. »
– Markita Kaulius, président de Families For Justice

Produit connexe

• Résumé – Projet de loi sur la conduite avec facultés affaiblies

-30-